Articles tagués : jihad

L’Histoire du Livre

En vérité, je vous le dis ! Celui-là même par qui vous est venu le verbe, oui celui qui sur vous a répandu sa parole s’apprête à vous gratifier une fois nouvelle de son souffle soyeux ! Sachez-le, réjouissez-vous, baignez dans la chaude lumière de ses yeux attendris et recevez la bénédiction de celui qui s’adresse sans détour à votre âme (pour ceux qui en ont une). En un deux mots, écoutez Moi.

Aujourd’hui, tonton existentialiste va vous causer théolographie (c’est beau hein ? C’est de Moi). Il va profiter de ce début d’année 5779 pour s’attaquer à un vieux projet et raconter – je suis vraiment désolé que ça tombe sur vous, mais pour chaque blablatage il faut une victime – comment et pourquoi, à son humble avis, on a écrit le Livre. L’original hein, pas le spin-off non officiel ni le spin-off du spin-off. Nous parlerons littérature et contexte historique, aucunement théologie. Nul besoin ici de se référer à papoun… à LUI, D.-boy, le barbu cosmique absent.

Il s’agit de choses sérieuses, dont je ne sais si elles passionneront d’autres que Moi, mais qui lui semblent (à Moi) tant bonne nourriture pour l’esprit que nécessaire éclairage face aux nuages qui s’amassent.

2

Lire la suite

Publicités
Catégories : C'est beau hein ? C'est de Moi., Ecoute et bois ton thé | Étiquettes : , , , , , , , , , | Un commentaire

Tou né ke trompri

36a

Said no journalist ever

Les très rares occasions que j’ai eu de souffrir du football en direct m’ont appris que la Commedia dell’Arte s’était trouvé un nouveau théâtre : les stades italiens. Qu’un quidam s’approche un peu trop près d’un fier homme de cette nation et c’est le plongeon assuré, le drama, les jérémiades, et l’accroissement du trou de la sécu.

Mais j’ai trouvé mieux. J’ai VU, mes yeux ne pourront jamais oublier, et je me devais de vous le partager. Voyez-y une obligation morale. J’ai vu l’art de la simulation poussé à son paroxysme, au delà même des rêves de Kim Jong-Un.

Un champ, un bruit qui ressemble très vaguement à un coup de feu pour qui n’en a jamais entendu un. Une quinzaine d’acteurs qui se jettent au sol, se plient, se contorsionnent, pleurent comme les gosses derrière lesquels ils aiment passer (entre autre pour se cacher). C’est beau, c’est filmé, ce sera surement tronqué et passé en boucle aux infos. Si seulement ça avait été vrai ç’aurait été le tir le plus efficace de l’histoire de l’armement léger. La vérité est parfois cruelle avec les exploits humains.

C’est cadeau, c’est clean, et c’est très éducatif. Et c’est un lien parce que je ne peux pas updater directement sur cette foutue page :

https://1drv.ms/v/s!AnUD5w2F4QMbhyOhZuIYh3FPvtUV

Catégories : Ecoute et bois ton thé, Moi mais ailleurs | Étiquettes : , , , , , , , | Poster un commentaire

Propulsé par WordPress.com.